jeudi 6 septembre 2012

Phonoptique ou Machine à partition de scratch

 « La lettre brodée doit devenir le langage secret des guerres à venir - au Moyen Age, les moines ont ornementé les lettres pour cacher leur signification au peuple, dit-il. Le scratch et le graffiti sont ainsi appelés à devenir les machines de guerre secrètes du futur »

-Rammelzee-





Cette photo montre un "PHONOPTIQUE" pour scratch, un outil qui permet de créer des partitions de scratch en lien direct avec la gestuelle effectuée sur le vinyle.
C'est une forme de stylo artisanal de notation de scratch.



J'obtiens les figures de scratch :
baby, crab, chirp, flar, forward and backward ...

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Ces signes deviennent des codes calqués sur le code morse.
Ce qui me permet de codifier des scratchs pour en sortir des mots et des phrases.
Le scratch devient alors un langage codé, compréhensible, basé sur l'alphabet morse utilisé par l'armée et les radios.





Les signes ont subi une légère modification due au concept d'adaptation du scratch au morse. Ils prennent la forme de rectangle, représentant le son, avec des durées variant suivant les lettres et le sens de la gestuelle, c'est à dire que les rectangles sont obliques, contrairement au morse, qui sont à l'horizontal. L'horizontalité des rectangles dans mon projet représentante le silence, l'absence d'action sur la platine.


Pièces présentées au DNSEP le 22 juin 2009 à l'Ecole Régionale des Beaux-Arts de Nantes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire